Suivi de la dureté des tumeurs dans les modèles murins : application à la photo-thérapie

Suivi de la dureté des tumeurs dans les modèles murins : application à la photo-thérapie

Aucun commentaire sur Suivi de la dureté des tumeurs dans les modèles murins : application à la photo-thérapie

L’équipe de Florence Gazeau du Laboratoire Matière et Systèmes complexes (CNRS – Université Paris Diderot) développe des outils pour agir sur la dureté des tissus.

Dans leur publications, cette équipe a utilisé la photo-thérapie pour réduire la dureté de tumeurs dans un modèle murin. Le suivi de ce paramètre a été réalisé sur la plate-forme en utilisant l’élastographie par ondes de cisaillement, technique développée à l’Institut Langevin et implémentée dans un de nos échographes. Les mesures réalisées in-vivo ont ensuite été corrélées à une imagerie ex-vivo du collagène par microscopie de fluorescence de seconde harmonique.

Outre l’intérêt de réduire l’élasticité des tumeurs, cette étude illustre l’intérêt de l’élastographie pour l’évaluation de thérapie dans les modèles murins de pathologie humaine.

toc.jpg

Références :

Tumor Stiffening, a Key Determinant of Tumor Progression, is Reversed by Nanomaterial-Induced Photothermal Therapy
Iris Marangon, Amanda A. K. Silva, Thomas Guilbert, Jelena Kolosnjaj-Tabi, Carmen Marchiol, Sharuja Natkhunarajah, Foucault Chamming’s, Cécilia Ménard-Moyon, Alberto Bianco, Jean-Luc Gennisson, Gilles Renault, Florence Gazeau
Theranostics 2017; 7(2): 329-343. doi:10.7150/thno.17574

About the author:

Leave a comment

Back to Top